Mercredi, 09 Mars 2016

Nous vous invitons à noter les "conseils aux voyageurs" avec la carte actualisée fournie lundi 7 mars par le ministère français des Affaires étrangères et le consulat de France à Tunis. Le consulat les a envoyés par mail à tous les Français inscrits sur ses listes et nous les avons partagés sur nos pages Facebook :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/tunisie/

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/, cliquez sur Afrique du Nord / Moyen Orient pour avoir la carte

Ces conseils et informations concordent avec les directives données par le ministère tunisien de l'Intérieur.

Nous rappelons que nous n’organisons aucune activité sans informations à la fois du ministère tunisien de l'Intérieur et du consulat de France, et que nous respectons scrupuleusement leurs consignes, qui sont concordantes. Les randonnées et déplacements dans les régions « jaunes », notamment, ne sont pas interdits mais soumis à des mesures de surveillance et de vigilance renforcée, que nous appliquons.

La commission sécurité s'est réunie le 27 mars sous la présidence de l'Ambassadeur pour faire le point après l'attentat du Bardo. Nous avons retenu que le risque terroriste est prégnant et sa gestion par les autorités tunisiennes permanente. La coopération de l'Etat français est engagée avec les visites de Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur et M. Ramage, Chef du service de la sécurité diplomatique du Ministère des Affaires Etrangères. Les contacts de l'ambassade avec les services sécuritaires tunisiens sont constants et à tous les niveaux. Par exemple, l’Etat tunisien s’est engagé à mettre une présence officielle visible des policiers en uniforme et armés devant toutes les écoles.

En conclusion, la vigilance sécuritaire est renforcée, mais la détermination des services tunisiens de la sécurité publique tend à nous rassurer. Pour nous tous Français résidant en Tunisie : vigilance, solidarité et confiance.

Lundi, 20 Octobre 2014 

Communiqué de Martine  JEDIDI, notre conseillére à l'AFE

Pour les établissements scolaires dépendants de l’AEFE, 4.4 M€ ont été consacrés à la sécurisation des établissements. Des investissements importants ont également été engagés  sur l’ensemble de nos emprises dans les pays à risque.Depuis le début de l’intervention en Irak et le relèvement du niveau de vigilance dans un certain nombre de pays  , des réunions de sécurité ont été convoquées .
Des messages d’appel à la vigilance ont été envoyés dans un certain nombre de pays à risque.
- Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International -  est mis à jour en temps réel (pages conseils aux voyageurs).
C’est une priorité du Ministère.