Les membres du Bureau National de Français du monde-adfe ont été bouleversés par l’attentat commis à Sousse vendredi dernier. Une fois de plus, l’explosion de la violence meurtrière dans un lieu de beauté, de paix et de détente touche la Tunisie.

Ajoutée à l’attentat du Bardo, cette tuerie de touristes est destinée à détruire un pan important de l’économie tunisienne de manière à ruiner la seule démocratie née des Printemps arabes. Nous pensons aux victimes directes dont la vie a été fauchée et à toutes les victimes indirectes, ces Tunisiens précipités dans le chômage et la misère par l’effondrement du tourisme en cet été 2015.

Nous leur adressons l’expression de toute notre solidarité.

Monique Cerisier ben Guiga, présidente