Mardi, 29 Mars 2016
Une nouvelle loi relative à la protection de l’enfant a été promulguée mardi 15 mars 2016. Son article 42 permet aux enfants recueillis par kafala judiciaire par une personne française, qu’ils soient élevés en France ou à l’étranger, d’acquérir la nationalité française dans un délai de trois ans.
Pour des informations complètes sur l’adoption plénière, simple, le recueil légal d’enfant (kafala), leurs conséquences sur la nationalité de l’enfant et les démarches à suivre vis-à-vis des autorités françaises, cliquer ici
Pour des informations complètes sur le recueil légal (kafala ou « tutelle officieuse ») dans la législation tunisienne, les démarches à suivre vis-à-vis des autorités tunisiennes et l’exequatur, cliquer ici
Nous nous félicitons du résultat de ce combat long, mené par les familles, les parlementaires et de nombreuses associations.

Nous saluons la réussite des élections présidentielles tunisiennes qui, comme  les législatives et toutes les élections depuis 2011, se sont déroulées d'une manière transparente exemplaire. Pour les deux tiers d'entre nous également citoyens tunisiens, et pour la totalité d'entre nous étroitement  liés au sort de la démocratie en Tunisie, nous nous félicitons de la réussite de cette nouvelle étape, l'alternance pacifique au pouvoir.

 

 Français du monde adfe Tunisie se joint à l’ensemble des citoyens tunisiens pour exprimer sa joie à la suite de l’adoption par 200 voix pour, 12 contre et 4 abstentions de la constitution tunisienne, texte résultant d’un consensus, unanimement jugé progressiste tant en Tunisie qu’à l’étranger. Nous nous réjouissons aussi de l’accord qui a permis la formation du nouveau gouvernement. Cette victoire remportée par le dialogue national sur les méthodes extrémistes et les incitations à la violence est exemplaire. Tout au long du chemin qui reste à parcourir, nous ferons de notre mieux pour renforcer les liens mutuels de solidarité respectueuse, d’échanges équilibrés et d’amitié constructive entre la France et la Tunisie.

CONTRE LA MONTÉE DU RACISME EN FRANCE, DONT TÉMOIGNENT LES ATTAQUES CONTRE LA MINISTRE DE LA JUSTICE, MADAME CHRISTIANE TAUBIRA

À nos amis,

Mtine Vautrin Djedidi, Conseillère à l’Assemblée des Français de l’Étranger
Pouria Amirshahi, Député de la 9e circonscription des Français de l’Étranger
Jean-Yves Leconte, Claudine Lepage, Richard Yung, Kalliopi Ango Ela, « Sénateurs des Français du Monde »

 

Tunis, le 19 novembre 2013

Français du monde – ADFE – Tunisie se félicite de la décision du Conseil d’Etat contre l’arrêté municipal de Villeneuve-Loubet portant sur l'interdiction d'accéder aux plages de la commune à toute personne « ne disposant pas d’une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et du principe de laïcité » et visant le port du « burkini ». L’exécution de cet arrêté est suspendue. Cette décision du Conseil d’Etat se veut un arrêt de principe. Il permet d’affirmer que, en cas de recours, les autres arrêtés seront eux aussi cassés par la plus haute juridiction administrative française. L’ordonnance du Conseil d’Etat précise que « l’arrêté litigieux a ainsi porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle. »

Cette décision juridique est conforme à la loi et à la Constitution.
 
Restons mobilisés pour le respect des libertés, contre l'islamophobie et toute discrimination et manifestation de racisme envers toute catégorie de personne.

Jeudi, 02 Juillet 2015 
Communiqué de Français du monde - adfe – Tunisie, 30 juin 2015

Devant l’horrible tuerie de Sousse, nous nous joignons à l’ensemble des Tunisiens pour présenter nos condoléances aux familles des victimes, qui avaient fait confiance à la Tunisie pour leurs vacances, sans que personne ne puisse prévoir l’issue tragique de leur séjour.

Nous souhaitons que la Tunisie puisse se remettre de ce coup très dur porté à l’économie du pays, en gardant le cap sur le modèle démocratique que ses citoyens ont choisi.

Nous nous en remettons aux autorités du pays pour prendre les mesures sécuritaires nécessaires et pour orienter leur politique vers la diminution des causes de cette violence.

Vendredi, 20 Mars 2015

 Bouleversés, nous n'avons pas peur !

Tunis 18 mars 2015

 

Le collectif d’associations signataires :

- Condamne, avec la plus grande fermeté, les assassinats qui se sont produits au Bardo le mercredi 18 mars 2015, visant à la fois le cœur de la démocratie tunisienne naissante,  un haut lieu d’histoire et de culture et,  avant tout, des vies d’hommes et de femmes.

- Adresse aux familles et proches des victimes ses condoléances, les assurant de son soutien inconditionnel.

- Exprime son refus de voir la vie publique et les existences privées rythmées par la peur.

Bouleversés et consternés par les crimes terroristes commis les 7, 8 et 9 janvier dernier à Paris, Fdm-adfe-Tunisie a partagé le sentiment de nécessaire mobilisation générale contre la violence, pour la défense de la liberté d’expression et contre l’antisémitisme. Après notre communiqué du 7 janvier, nous nous sommes retrouvés le dimanche 11 à Tunis et à Sousse avec des concitoyens et amis pour participer aux hommages et au combat pour la liberté. Nous avons voulu ajouter nos voix à celles qui s’expriment en France et en Tunisie, nous faire l’écho de nos concitoyens français en Tunisie et de nos amis tunisiens dénonçant ces actes et inquiets de leurs implications et conséquences. Nous y avons associé les craintes pesant sur le sort des journalistes tunisiens Sofien Chourabi et Nadhir Ktari détenus en Libye et menacés de mort.

L’association FRANÇAIS DU MONDE – ADFE – TUNISIE exprime son indignation devant le crime odieux commis contre Charlie Hebdo et adresse ses condoléances aux familles et aux proches des victimes. Elle exprime sa solidarité avec les journalistes.

Au-delà de notre attachement indéfectible à la liberté d’expression, nous sommes conscients des conséquences de cet acte de guerre commis pour déchaîner les passions irrationnelles, semer la haine entre les gens et déstabiliser la France.
Aux débats d’idées, dont certaines, parfois, sont insupportables, néfastes, mais exprimées par le dessin ou l'écriture, ces criminels substituent aujourd’hui les armes qui tuent.
Saurons-nous nous rassembler contre les assassinats organisés et faire échec à leurs commanditaires ? Saurons-nous nous opposer aux discours de haine ?
Nous souhaitons d'ores et déjà nous faire l’écho de tous nos amis, français et tunisiens, qui ont exprimé leur émotion, leur solidarité avec les victimes et leurs inquiétudes devant la situation à venir en France.

 

Le 10 avril 2014, Jules et Quentin, lycéens de Première S au lycée Gustave Flaubert de La Marsa, ont remporté le premier prix du concours communication des 30èmes Olympiades de la Chimie à Paris.
Devant un jury constitué d’universitaires, de chercheurs et d’industriels, ils ont présenté leur projet intitulé "Les algues : une des solutions pour les besoins futurs de l’humanité ? - Exemples en Tunisie".
Toutes nos félicitations !

Le lycée Gustave-Flaubert de La Marsa a été sélectionné pour participer à la seconde édition de la Coupe du Monde de football des établissements français de l'étranger organisée par l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) à l'occasion de la phase finale de la Coupe du Monde de football qui aura lieu au Brésil en 2014.

Du 8 au 15 juin prochain, nos lycéens prendront part à un tournoi de football à 7 à Brasilia. Au total, 12 équipes ont été sélectionnées qui représenteront des établissements français d'Argentine, du Brésil, du Canada, des Émirats Unis, de Grèce, d'Irlande, du Kenya, du Liban, du Niger, de Singapour et donc... de Tunisie!"